La marionnette Lippo « VS »/ET (!) la marionnette bavarde géante HOP TOYS

   Proposer une « marionnette » articulatoire pour nos patients présentant un trouble d’articulation est à mon sens important.

Cela permet notamment :

  • une visualisation en « vrai »,
  • la visualisation de ce qu’il se passe dans la bouche lors de l’articulation des sons (c’était hyper compliqué de montrer sur moi comment font ma langue et les autres organes phonateurs en expliquant en même temps ! Et les illustrations représentent difficilement certaines positions et mouvements articulatoires),
  • la manipulation et le passage par le canal kinesthésique en plus des canaux visuel et auditif.

 

Il existe Lippo et la marionnette bavarde géante d’HOP’TOYS. Et honnêtement, je trouve qu’elles sont complémentaires. J’utilise personnellement les deux et me vois difficilement travailler sans l’une ou l’autre.

 

La marionnette Lippo

 

 

  • Lippo comporte un aspect psycho-affectif vraiment intéressant et attrayant ! Les patients l’adoptent souvent rapidement et ont envie de l’imiter ! C’est comme un personnage, une vraie mascotte engendrant plein de situations de communication ! Il est notamment super avec les petits patients !
  • Lippo permet de visualiser le reste du corps, pas que la bouche (je le fais trembler par exemple pour représenter les vibrations laryngées et on peut aborder avec Lippo la posture qui est importante quand on articule !).
  • Cette marionnette ne fait pas peur ! J’ai vécu des moments de solitude et d’incompréhension au début quand je brandissais triomphalement ma marionnette bavarde géante et que des enfants se reculaient, la mine effrayée, refusant de la regarder et de la manipuler  !
  • Il y a une vraie cohérence entre la marionnette Lippo et les illustrations de Lippo montrant l’articulation des sons et les bruits référents des sons, dans le livre « Pour en finir avec les troubles d’articulation« .
  • Lippo constitue un outil d’accompagnement parental : il amuse et intéresse les parents qui voient en cette marionnette une façon de travailler la technique en douceur.

 

 

La marionnette bavarde géante d’HOP’TOYS

 

  • Cette marionnette constitue une bouche plutôt réaliste. Je m’en sers notamment pour montrer les alvéoles palatines et pour visualiser ce point d’articulation qu’ont certains phonèmes (je m’en sers également en déglutition atypique). J’aime moins le fait que les lèvres ne soient pas fermées naturellement (ce qui lui donne du coup peut-être cet aspect « impressionnant »). Mais du coup, je les referme manuellement.
  • Elle peut impressionner et faire peur aux petits patients… En revanche, je la trouve intéressante pour les patients plus âgés et les parents.

 

Si vous avez la fibre manuelle, l’orthophoniste Inès Cléda propose sur sa chaîne J’imagINES, de construire sa propre bouche d’articulation !

 

Pour résumer :

  • La marionnette articulatoire est un outil médiateur intéressant pour visualiser comment s’articulent les sons et passer par les canaux kinesthésique, visuel et auditif !

 

  • Je trouve que ces marionnettes articulatoires sont complémentaires en présentant différents intérêts !

 

  • Elles nécessitent une prise en main ! Il est important de bien connaître comment s’articulent les sons évidemment, mais aussi d’être à l’aise avec sa marionnette pour montrer aux patients et aux familles comment s’articulent les sons et les productions erronées des patients !
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s